Participation aux Cérémonies.

Aujourd'hui, Dimanche 24 Avril 2016, en présence des autorités civiles et militaires, cérémonie en hommage aux Victimes de la déportation. Pour nous rappeler à jamais ce drame de l'Histoire.

Cérémonie du 08 mai

 

Cérémonie de la libération

Journée des Déportés

 

monument aux morts Peymeinade

Fleurissement des tombes 

l'Hommage aux déportés aux monument aux Morts à Peymeinade

Les associations d'anciens combattants ont à leur tour rendu l'hommage d'une gerbe aux victimes de guerre, devant une foule nombreuse et silencieuse le 28 avril 2008. 

 

 La commémoration a débuté par le Chant des Partisans, puis la lecture du manifeste par la première magistrate, Françoise Brousteau. Le sous-préfet, Claude Serra, s'élevait ensuite avec force contre «des actes qui font l'apologie du nazisme, qui propagent l'incitation à la haine raciale». Des moyens importants ont été mis en place pour que les coupables soient identifiés, interpellés et reçoivent une sanction exemplaire, poursuivait-il «car ces actes sont intolérables...» ajoutait le représentant de l'Etat. Après les dépôts de gerbes par les officiels puis les représentants des associations patriotiques, Françoise Brousteau a exprimé son sentiment, en cette journée de mémoire et sa consternation devant les événements peymeinadois qui ont déplacé les caméras de télévision nationale. «Nous sommes ici pour perpétuer le souvenir des victimes de la barbarie nazie, dépossédées de leurs noms, réduites à des matricules (et ce n'est pas un détail de l'histoire). 

Remises de gerbes, par le président de l'association des anciens combattants de Peymeinade et Environ, au monument aux Morts du Tignet Jean-Claude Routard le 18 mai 2008.

 

Le ciel était plus que morose hier pour la bénédiction du jardin du souvenir des anciens combattants. Il s'était mis au diapason du recueillement entourant cette cérémonie.

C'est lors d'une embellie entre deux grosses averses qu'elle s'est déroulée au cimetière du Tignet, devant de très nombreux participants dont les autorités civiles et militaires, des associations d'anciens combattants et des habitants des quatre communes concernées : Le Tignet, Peymeinade, Cabris et Spéracèdes. Car ce lieu où pourront être déposées les cendres de ceux qui ont combattu pour la France et où pourront se recueillir leurs proches, est unique dans sa conception intercommunale.

Il était vivement souhaité par l'APCE. La demande du président Jean-Claude Routard avait été accueillie très favorablement par la municipalité tignétane menée par Monsieur le Maire René Debruyne.

 

Le monument réalisé par les services techniques a donc été érigé. La manifestation officielle d'hier a permis sa bénédiction par le père Georges, une minute de silence et des dépôts de gerbes, sous les 29 drapeaux des différentes associations qui y ont fait cercle et dans un sentiment d'émotion collectif.

Monsieur Le maire, Dominique Jacques Bégard, entouré des élus des communes voisines, a formulé ses remerciements à tous les acteurs de cette réalisation comme aux personnes présentes.

« Modeste, mais aussi important qu'une cathédrale, ce jardin du souvenir est un lieu qui inspire le respect... Après 63 ans de paix avec nos voisins européens, ennemis d'hier, amis d'aujourd'hui et nous l'espérons frères à jamais, il reste le symbole de tout le sang versé mais aussi du sacrifice, pas vain, de tous les combattants qui ont bâti ce pays durable entre nos peuples » concluait-il.

 

on a noté la présence des élus du canton ou leurs représentants, des sapeurs pompiers, des officiers de la gendarmerie, de la marine, des armées, du président de l'union départementale des anciens combattants, des responsables de nombreuses associations.

 


Nos coordonnées :                   5 Bld du Général de Gaulle 06530 PEYMEINADE

Telephone :                           06 87 98 92 70 ou                  06 62 13 47 20